MAGNE (79) : JEAN THEBAULT, une Histoire de rencontres.

Publié le Mis à jour le

Débutée un 26 octobre, la vie de Jean Thébault a été ponctuée de rencontres au cœur du Marais Poitevin. D’abord avec les éléments naturels, puis par amour de sa commune, enfin au fil des relations humaines. Maire de Magné (79 Marais Poitevin), de 1971 à 1995, M. Jean Thébault s’est éteint lundi 17 août 2015 à l’âge de 88 ans.

vlcsnap-2015-08-20-10h06m41s125
Président d’honneur du jury, Jean Thébault est resté fidèle au Festival de peinture de Magné.                                                                                          Il était donc présent à l’édition 2015                                                          (photo Capt’Action79 : lors de la remise des prix le 19 juillet dernier)

Rencontre avec les éléments naturels 

En 1953, une terrible tempête déracine de nombreux peupliers dans le Marais Poitevin. Face à ce désastre, dès 1954, Jean Thébault décide de créer son entreprise de transformation du bois. Un bois local qu’il vend alors en l’état de sciage. Son frère Charles s’associe à l’initiative, en 1960. Ensemble, ils installent, dans l’ancienne laiterie de Magné, une première ligne de déroulage destinée à la fabrication de placages, puis de contreplaqués en peuplier et en okoumé en provenance du Gabon. En 1965, ils construisent une nouvelle usine de contreplaqués, la société SIB THEBAULT SAS à Sauzé-Vaussais (79), d’une superficie de 13 000 m². Aujourd’hui, les fils de Jean Thébault, Jean-Charles, Benoît et Henri-Jean, dirigent chacun un site que le Groupe Thébault a développé, notamment au Gabon, en 1999, une nouvelle usine d’une superficie de 9 500 m² : THEBAULT TRANSBOIS SA à Owendo.

Rencontre avec Magné

En 1993, M. Thébault avait lu des passages du livre consacré à Magné.

 » Vous trouverez dans ce livre d’images et d’histoire, nos racines, nos traditions, nos richesses culturelles, qui font de nous, des Magnésiens fiers de l’être « , a écrit Jean Thébault en 1992 en introduction du livre collégial : « Magné Porte du Marais Poitevin : A travers l’histoire et en images ». Jean Thébault était alors maire depuis 1971. Il avait succédé à Edouard Drouhet, un Maraîchin désigné maire le 5 septembre 1944, par arrêté de Monsieur le Commissaire de la République, puis élu jusqu’en 1971. Jean Thébault œuvra pour sa commune avec autorité en lui donnant « une incontestable nouvelle jeunesse. » Il s’employa aussi fermement, dès janvier 1993, dans la bonne marche de la Communauté de Communes de La Venise Verte (Magné, Coulon, Sansais-La Garette) dont il fut le premier président au côté de MM. Pierre Rousseau (maire de Coulon) et Daniel Biston (maire de Sansais-La Garette).

 

Par arrêté préfectoral du 20 novembre 1995, le préfet  des Deux-Sèvres M. José Inizan, l’a nommé en qualité de maire honoraire, pour 24 ans de service soit quatre mandats.

Des rencontres humaines

Deux histoires qui, en fait, se ressemblent : la fondation du Comité de jumelage Magné-Weitnau; la création du Festival de peinture.

JEAN THEBAULT - MAGNE WEITNAU
Les signatures de la charte à Weitnau. (Photo extraite du livre consacré à Magné)

Le jumelage Magné-Weitnau a commencé lorsqu’un client allemand de l’entreprise Thébault, M. ZUMSTEG, est devenu « complice » de Jean Thébault. De cette amitié sont nés, en 1985, les premiers échanges entre Magné et Weitnau, une ville de l’Allgäu, en Bavière. Une charte signée le 17 mai 1986 en Allemagne, contresignée le 13 septembre 1986 à Magné, par MM. Jean Thébault, maire de Magné, et son homologue Peter Freytag, maire de Weitnau, qui a fondé de solides liens.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quant au Festival de peinture de Magné, jamais deux vieux amis discutant un soir d’hiver 1988-1989 n’auraient osé imaginer un tel succès : Bernard Texier, père du célèbre peintre d’envergure internationale Richard Texier, et Jean Thébault, emmitouflés dans des parkas, rêvent à voix haute d’un grand événement centré sur la peinture qui se déroulerait en plein été quand le marais est éclatant de couleurs. Dès le printemps 1989, le Conseil municipal crée une commission pour lancer un projet. On connait la suite, des chiffres de fréquentations inimaginables.

Gilles PETIT

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s