Mois: juin 2022

COULON (79) Suite et. . . pas fin des travaux de « sécurité » sur la rue Main

Publié le

La rue Main à Coulon vient de bénéficier d’un nouvel aménagement de la circulation. Elle est maintenant privatisée en dépit du bon sens. Des précisions en photos.

Avant de vous conter ce nouvel épisode, nous vous invitons à relire l’épisode précédent relaté dans notre article publié le 15 mars 2021 (à l’adresse ci-dessous).

A Coulon, l’accès à cette courte rue est maintenant réservé aux résidents. Au grand dam des autres Coulonnais incrédules qui rentrent chez eux habituellement par cette voie. Prévenus individuellement par le policier municipal, les foyers du quartier ont été mis sur le fait accompli. Photo Gilles Petit

La rue se retrouve privatisée au bénéfice d’une poignée de résidents. Pourtant, le plan de circulation officiel affiche trois voies d’entrée vers le centre historique de Coulon dont la rue Main. Les panneaux d’entrée et la signalisation au sol d’une zone de rencontre l’attestent.

En fait, la rue Main est interdite à tous les véhicules car, d’abord elle est en sens unique pour tous d’un côté, et, en plus, des panneaux installés sur la route départementale (photos ci-dessus) interdisent de tourner vers la voie. Cette signalisation s’adressant à tout le monde, les riverains ne peuvent plus rentrer chez eux, hormis à pied. Par ailleurs, la réglementation ne permet pas de poser des panneaux de « Sens interdit » à la fois aux deux extrémités d’une voie. Si un sens est interdit, l’autre sens est forcément autorisé. Photos Gilles Petit
Dans l’épisode précédent, il est dit que les véhicules roulent trop vite dans cette courte descente. Alors, la municipalité a instauré un stop à l’intersection basse et tracé des cases de stationnement en chicane. On comprend ce stop, mais on se demande le bien fondé des cases. En effet, on fait ralentir les véhicules des résidents qui doivent obligatoirement s’arrêter chez eux. Photo Gilles Petit
Enfin, la cerise sur le gâteau, les véhicules des riverains qui auraient enfreint la signalisation pré-citée se voient interdits de tourner en direction du centre-bourg. Parce qu’ils risquent de virer trop vite, semble-il. Dans ce cas, à quoi peut bien servir le stop. En réalité, il s’avère que ce panneau s’adresse aux conducteurs étourdis qui se seraient engagés dans la rue Main et qui souhaiteraient ne pas s’arrêter à la bande blanche. On notera que : – le panneau d’interdiction de tourner est fixé sur le même support que le stop, en dépit de la réglementation ; – le manque de visibilité depuis la bande blanche. Photo Gilles Petit

Informations complémentaires : chez SES, les panneaux « Sens Interdit » et « Défense de tourner à gauche » valent chacun 75,50 € HT ; chaque panonceau « Sauf riverains » coûte 50,00 € HT ; les poteaux valent entre 20,00 € HT et 50,00 € HT ; les colliers de fixation entre 10,00 € HT et 20,00 € HT chacun ; la peinture revient à 74,50 € HT le pot de 7 kg ou 219,50 € HT le 25 kg. Il convient de rajouter la main d’œuvre et le temps passé. Plus le financement d’une étude, avec déplacements sur site, menée par les services du Conseil Départemental des Deux-Sèvres.

Par ailleurs, le panneau indiquant le chemin le plus facile pour rejoindre l’hôtel Au Marais situé sur le Quai Louis-Tardy, a été occulté à l’entrée de la rue Main. Les clients doivent dorénavant suivre un véritable jeu de piste. Photo Gilles Petit

MAGNE – COULON (79) : le 34ème Festival international de peinture et dessin dans les starting-block.

Publié le Mis à jour le

L’association Magné-Animation appelle à participer au 34ème Festival international de peinture et de dessin la peinture grandeur Nature ! qui aura lieu, en deux temps, les 22 juillet 2022 à Coulon, 23 et 24 juillet 2022 à Magné. Les inscriptions sont ouvertes.

Créé le 13 avril 1989, le Festival International de peinture et dessin de Magné (Deux-Sèvres), ouvert à tous, est un des premiers rendez-vous de peintres en France. Ce festival est organisé par Magné-Animation, association culturelle soutenue, par de nombreux fidèles partenaires. Durant sept heures à Coulon et/ou deux journées à Magné, les peintres de toutes factures et dessinateurs participants doivent réaliser une œuvre exclusivement dans le temps imparti.

L’édition 2022

Lors de la présentation officielle du 34ème Festival, le président de Magné-Animation M. André Prunier a rendu hommage à M. André Robin, maire de Magné de 1995 à 2001, décédé fin avril 2022. « Il était clairement un soutien, un partisan du Festival de peinture de Magné. Il avait écrit un texte dans le livre des 30 ans du Festival. J’ai trouvé qu’il résumait bien, en quelques lignes, ce qu’est le Festival : « Et si le Festival de peinture de Magné n’était que rencontres et échanges au « Jardin des Délices » ! Là, où chacun vient mettre ses pas dans ceux qui les ont précédés depuis 30 ans ! Côtoyer et partager un instant avec l’artiste tout entier plongé dans la restitution du cadre qui l’entoure, ou peut-être refléter l’expression de son imagination féconde ! Le promeneur avide de découverte trouvera, sans doute, réponse à sa quête inassouvie de l’art, tant la diversité des œuvres proposées à notre curiosité est abondante ! La réalité festive est à la hauteur de l’événement artistique ! Le fidèle et nombreux public vient submerger deux jours durant, nos rues et bords de Sèvre, pour le plus grand plaisir des Magnésiens ! Le sourire et le ravissement sont sur tous les visages ! Chaque fois, c’est : « Vivement l’an prochain » ! La plus belle récompense pour l’intrépide équipe organisatrice qui mérite toute notre admiration ! »

Comme l’année passée, les communes de Magné et sa voisine de Coulon renouvellent leur collaboration sous la direction de Magné-Animation. « Nous affichons notre volonté de collaboration sur la durée. L’étape 2021 retrouve son pôle naturel en 2022 », précise M. Prunier.

Les invitées d’honneur

Est-il utile de rappeler que le Festival est un concours de peinture et de dessin mais aussi un lieu d’expositions. A Magné, uniquement les 23 et 24 juillet 2022, l’espace culturel du Four Pontet hébergera les œuvres des invitées d’honneur : les fidèles du Festival connaissent bien l’aquarelliste Claude Allègre qui a « une attirance particulière pour le portrait » en essayant de « transmettre l’émotion qui [le] traverse » ; Claire Barjolle est, un peu, « un produit du Festival car elle est arrivée à Magné avec sa maman qui faisait de l’huile et elle a tout de suite été primée », rappelle le président de Magné-Animation. « Ce sera la première fois qu’un invité d’honneur est issu du festival. Elle a une peinture qui a beaucoup évolué, elle va vers la prise en compte de la lumière » ; pour la sculpture, Astrid Laviéville se passionne pour les arts du feu et utilise de nombreux matériaux composites, éléments de la nature et récupération. A son sujet, M. Prunier informe : « Avec elle, nous sommes allés plus loin qu’une simple invitée d’honneur de Festival puisqu’elle va faire également le trophée du Festival ». Il s’agira d’une œuvre d’art qui sera brandie par le vainqueur du Grand Prix du Festival 2022.

Le jury

Le président a annoncé que « l’artiste Richard Gautier a tout naturellement accepté la proposition d’assurer, une fois de plus, la présidence du jury en promettant de venir avec un tableau qui sera exposé au Four Pontet ». Les organisateurs vont également garder une place en l’espace culturel à Joël Achard, le lauréat du Grand Prix 2021, parce que « tous les ans les Grands Prix ne sont pas présentés à l’édition suivante, ils restaient hors public dans les locaux de la mairie ».

La composition du jury sera « assez compact et compétent », selon M. Prunier. « Les bases sont très bonnes puisque Richard Gautier est président du jury, les trois invitées d’honneur vont participer et rejoindre Messieurs Daniel Doutre, Bernard Masson, Jean-Paul Minviel et Fabrice Donizeau ».

Les inscriptions

Magné-Animation diffuse actuellement le triptyque de présentation de cette 34ème édition du Festival. ce document est avant tout le bulletin d’inscription afin que les candidats puissent cocher, dès maintenant, la date sur leur agenda. Ils ont jusqu’au 30 juin 2022 pour s’inscrire à un tarif préférentiel (15 euros pour Coulon, le 22 juillet 2022, et/ou 20 euros pour Magné, les 23 et 24 juillet 2022). Il est possible de s’inscrire et de régler en ligne sur le site Internet : festivalpeinturemagne.com.

Les triptyques sont aussi destinés au public en attendant la distribution de la plaquette officielle prévue fin juin, à Magné et à Coulon. Les programmes des animations restent classiques à Magné avec, le vendredi soir, le vernissage de l’exposition au Four Pontet suivie d’un repas animé, sur invitation. L’inauguration officielle de la manifestation est maintenue le samedi matin, dès 11 heures, à Magné. A Coulon, le vendredi précédent, l’accueil des candidats se fera sur l’aire de l’Autremont. L’association « les Marchés de la laiterie » proposera des animations à partir de 10 heures sur place. Une guinguette résonnera à partir de 16 heures, et reprendra après la proclamation des résultats prévue vers 17h30.

Dix tableaux seraient primés à Coulon et 25 à 30 œuvres à Magné, en fonction des inscriptions.

Par ailleurs, Magné-Animation invite les Maraîchins à accueillir « chez l’habitant » des participants à ce 34ème Festival international de peinture et de dessin la peinture grandeur Nature ! à Coulon – Magné.

Magné-Animation BP 40023 79460 MAGNE 06 33 02 02 40

festivalpeinturemagne.com

A l’issue de la présentation au public des œuvres primées lors du Festival 2021, le 17 octobre 2021, l’artiste Joël Achard (à gauche) a remis son Grand Prix au maire de Magné M. Gérard Laborderie. Photo Gilles Petit

Gilles PETIT